Search

Zoom sur les nouvelles techniques de l’imagerie médicale ultrasonore

Si l’étude des ultrasons avait une application purement militaire à son origine, elle a su se développer et se démocratiser au fil du temps pour s’imposer aujourd’hui comme la technique phare de l’exploration des tissus biologiques. Quels sont les nouveaux champs d’application de l’imagerie médicale ultrasonore ? On fait le point sur les nouvelles tendances !

L’échographie 3D/4D

Ce n’est que dans les années 1970 que les premières échographies apparaissent dans le milieu obstétrique. D’après les données du CNRS, l’échographie représente aujourd’hui 25% du chiffre d’affaire du marché de l’imagerie médicale.

Le progrès du numérique et des capteurs haute fréquence ont en effet rendu possible l’obtention d’images 3D/4D spectaculaires ! Les sondes d’échographie 3D et 4D utilisent des ultrasons permettant par exemple de voir un bébé dans le ventre de sa mère.

image ultrasonore 4D

Image ultrasonore 4D

L’imagerie sonore s’ouvre également à l’examen de la peau, de l’œil ou encore du cœur grâce à la sonde d’échographie transoesophagienne.

 

L’imagerie qualitative ultrasonore

Le Laboratoire d’imagerie paramétrique (LIB) travaille actuellement sur l’élaboration d’une nouvelle méthode d’imagerie qualitative appelée ostéodensiométrie ultrasonore. Le but de cette méthode est d’assurer un meilleur suivi de l’ostéoporose en cartographiant différentes propriétés acoustiques du squelette chez les femmes ménopausées.

image ultrasonore os

Image ultrasonore de l’os – Laboratoire d’imagerie paramétrique – C N R S – Université Paris 6

Contrairement aux rayons X, les ondes ultrasonores permettent d’obtenir une meilleure analyse des modifications qui surviennent dans la microarchitecture osseuse.




Laisser un commentaire