Search

Qu’est-ce que l’indice de réparabilité ?

La loi anti-gaspillage entrée en vigueur au 1er janvier 2021 a pour objectif de limiter le gaspillage et de favoriser la réparation de produits électroménagers et électronique. Cette loi a notamment introduit l’indice de réparabilité, un outil qui promeut l’économie circulaire et informe le consommateur du caractère réparable (ou non) d’un produit. Cet outil permet alors de donner le plus d’informations aux consommateurs pour que celui-ci puisse faire un choix éclairé. Explications.

L’indice de réparabilité : un outil pour informer le consommateur

Pour faire face à la surconsommation et au gaspillage et pour encourager la réparation des produits électriques et électroniques et des appareils électroménagers, le gouvernement français a décidé d’introduire la notion de réparabilité.

Cet outil, encadré par la loi n° 2020-105 du 10 février 2020 entrée en vigueur au début de l’année 2021, oblige les vendeurs d’appareils électriques à renseigner le degré de réparabilité d’un appareil, sur une échelle de 1 à 10. Un appareil qui se rapproche du 10 sera ainsi davantage réparable qu’un produit mal noté se rapprochant du 1. Cette note est alors apposée sur le produit grâce à une étiqueteuse ou un autre mécanisme de marquage.

Les critères qui définissent la réparabilité d’un produit

Pour définir le degré de réparabilité d’un produit, l’organisme chargé de l’application de cette loi se base principalement sur trois critères. Il s’agit de la démontrabilité d’un produit, de la disponibilité des conseils d’utilisation et d’entretien et de la disponibilité des pièces détachées.

À cela s’ajoutent des critères spécifiques à chaque type de produit. Aujourd’hui, seuls les lave-linge, les smartphones, les ordinateurs, les téléviseurs et les tondeuses à gazon sont concernés par cet indice de réparabilité. À l’avenir, tous les produits électriques seront concernés par cette mesure.

Indice de réparabilité

Les objectifs de l’indice de réparabilité

L’introduction de cette nouvelle mesure possède principalement deux objectifs : celle de lutter contre l’obsolescence, qu’elle soit programmée ou non, et éviter le gaspillage de ressource naturelle. Il s’agit, d’une certaine manière, de prendre de véritables mesures pour prendre soin de notre planète et de notre environnement.

Il s’agit également de renseigner en toute transparence la réparabilité d’un appareil, et ce, pour guider le consommateur dans ses achats. Un vendeur se devra d’indiquer clairement l’indice de réparabilité grâce au marquage jet d’encre par exemple.

Ainsi, l’indice de réparabilité est un outil qui permet de promouvoir l’économie circulaire et de limiter le gaspillage de ressource. Un consommateur pourra alors faire son choix en fonction du poids environnemental que possède l’appareil qu’il achète.