Search

Comment bien gérer une entreprise de BTP ?

Si vous travaillez dans le secteur du bâtiment ou êtes passionné par la construction, peut-être avez-vous songé à ouvrir votre propre entreprise de BTP. Avant de se lancer dans cette aventure, mieux vaut connaître toutes les problématiques liées à cette activité. Nous vous présentons ici quatre fondamentaux de la gestion d’entreprise dans le bâtiment.

Connaître les différentes réglementations

Les professions du bâtiment sont encadrées par des règles de sécurité, des codes, des lois et des normes :

  • par rapport à l’activité : Le Code de l’artisanat, le Code de la construction de l’habitation, le Code des marchés publics, la loi Raffarin de 196 sur le développement, la promotion du commerce et de l’artisanat, le décret 98-246 de 1998 sur la qualification professionnelle des entreprises artisanales ;
  • par rapport à la sécurité : les décrets 65-48, 81-989 et 95-608 prévoient les mesures de sécurité nécessaires pour limiter le nombre d’accidents ;
  • les normes françaises et européennes

matériel chantier

Connaître les particularités comptables, sociales et fiscales

Un chef d’entreprise de bâtiment doit connaître les spécificités :

  • comptables : méthodes de comptabilisation du résultat pour les travaux en cours, suivi de la sous-traitance… ;
  • sociales : 35 heures, congés payés, chômage intempéries, frais professionnels, connaissance des conventions collectives… ;
  • fiscales : taux de TVA applicable selon les types de travaux (gros œuvre et second œuvre), sanctions en cas d’application du mauvais taux, provisions déductibles…

Connaître les risques liés à son activité

Chaque année, de nombreuses entreprises de BTP déposent le bilan, car elles n’étaient pas assez assurées. Une entreprise doit être assurée en cas de malfaçons. Après réception des travaux, elle est redevable d’une garantie décennale, triennale ou annuelle. L’entreprise doit aussi s’assurer de la solvabilité de ses clients. Un chef d’entreprise avisé ne se contente pas de commander de l’outillage BTP : il effectue un suivi administratif pour évaluer la rentabilité de ses chantiers et organiser son travail pour générer du profit.

Maîtriser les outils de gestion

Présenter un devis au client est une opération classique de l’entreprise de BTP. Mais cet exercice doit être réalisé méthodiquement pour être le plus transparent possible. Le chef d’entreprise doit calculer son taux horaire, prendre en compte les coûts directs, les frais généraux, l’équipement en matériel (échelle Centaure, camion, bétonnière) et, bien sûr, la marge pour générer du profit. Enfin, il est indispensable de mettre en place un prévisionnel d’activité pour développer son entreprise.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *