Search

Comment bien choisir sa formation à distance ?

Les formations à distance sont nombreuses en France. Beauté, social, cuisine, administration… les secteurs sont vastes et il n’est pas toujours facile de choisir son organisme d’enseignement à distance. Voici quelques clés pour faire le choix le plus judicieux !

  • Le statut de l’organisme de formation

La formation à distance compte des organismes aussi bien publics que privés. Pour choisir l’établissement auprès duquel vous suivrez une formation, il est tout d’abord important de vérifier le contrôle de programmes. Par exemple, certains diplômes par correspondance son attestés par l’Education Nationale. Cela permet de garantir qu’il n’y a aucune différence entre la valeur du diplôme passé en présentiel et à distance.

D’autres diplômes, tels que les Bachelors et Masters européens sont parfois reconnus par la FEDE (Fédération Européenne des Ecoles), attestant de leur reconnaissance par les entreprises.  Enfin, la certification ISO 9001 vous garantira que l’établissement est engagé dans la qualité de ses contenus pédagogiques, de ses procédures et de la satisfaction des étudiants.

Si vous souhaitez vous spécialiser dans un domaine bien spécifique, en optant par exemple pour un CAP Esthétique, sachez que certains établissements privés sont directement rattachés à une branche professionnelle. Ceci est très souvent l’assurance d’acquérir de réelles compétences et donc d’accéder à davantage d’opportunités dans la vie active.

 

  • Les partenariats de l’établissement

Dans certains domaines de formation, il peut être intéressant de vous renseigner sur les partenariats qu’entretient l’établissement. Par exemple, s’il développe des liens étroits avec des universités étrangères, vous pouvez apporter une dimension internationale à vos compétences. Qui d’autre pourra se vanter d’avoir étudié dans une université américaine sans avoir pris l’avion ?

 

  • Les moyens pédagogiques

Des moyens technologiques poussés ne sont pas forcément gage d’excellence. Le recours aux supports plus classiques, là aussi, peut très bien être proposé par un établissement de qualité (format plus rare aujourd’hui).

Les outils numériques auront pour avantage principal de renforcer l’interactivité avec les professeurs ou des corrections plus rapides notamment.

Préférez-vous joindre vos enseignants par chat, par mail, par courrier ou plutôt en visio-conférence ? Aimez-vous recevoir tous les cours par courrier ou y avoir accès en ligne pas à pas ? A vous de choisir quels modes de fonctionnement vous parlent le plus et vous mèneront à la réussite.

  • L’encadrement pédagogique

Comme dans le cadre de cours présentiels, il est important de bien cerner le corps enseignant. Qui sont les professeurs ? Sont-ils a minima reconnus dans leur spécialité ou pour leurs compétences ?

N’hésitez pas à poser des questions, à vous fier au bouche à oreille, à lire des témoignages d’anciens élèves… L’expérience d’autres personnes sera plus parlante si vous avez des craintes ou hésitations au moment de votre choix.

Que ce soit un diplôme petite enfance, cuisine ou aide-soignant(e), les métiers en formation à distance relèvent souvent d’un socle théorique et technique important. Les compétences pratiques sont incontournables, d’où l’importance de savoir qui vous transmettra ces connaissances.

 

  • Le coût

La formation par correspondance demeure un investissement financier important. Afin d’éviter certains pièges, prenez le temps de regarder ce qui est compris dans le tarif affiché ou non : plateforme de cours en ligne, polycopiés, manuels…

Pour financer votre formation, renseignez-vous sur les possibilités de financement :

  • Paiement en plusieurs fois: il peut intervenir avec ou sans l’intervention d’un organisme bancaire. Dans le cadre d’un financement bancaire, certains établissements de formation à distance prennent en charge le coût du crédit.
  • L’alternance: elle permet d’étudier tout en travaillant en entreprise. Parfait équilibre entre savoirs pratiques et théoriques, elle permet aussi de faire prendre en charge votre formation par l’employeur tout en percevant une rémunération.
  • Le CPF et le CIF, pour les salariés : le Congé Individuel de Formation et le Compte Personnel de Formation permettent aux salariés d’être exonérés des frais de formation, qui seront à la charge de l’employeur.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *